Aller au contenu principal Aller au sitemap

Public conseillé :

-Formation ouverte à tous mais conseillée davantage aux professeurs des écoles, et enseignants du second degré en lettres, Arts, et HGEMC.

-Formation ouverte à tous mais conseillée davantage pour les étudiants qui ont suivi le niveau 1

-Formation déconseillée aux RSE, évaluation réalisée en présentiel

Mots clés : Harcèlement, empathie, estime et conscience de soi, coopération, prévention des conflits

Semestre 3 et 4 : Aix / Marseille / Avignon

 

Présentation :
Pour commencer, nous vous invitons à lire la présentation de l’UE niveau 1
L’UE3 développer les compétences sociales et émotionnelles niveau 1 a permis de découvrir des éléments du programme de développement des compétences psychosociales (Prodas) et d’être sensibilisé au harcèlement en contexte scolaire. L’objectif du niveau 2 est de continuer cette découverte dans une perspective de mise en œuvre concrète dans les classes.
Un premier temps permettra de remobiliser ou de découvrir les notions essentielles abordées dans le niveau 1 (les compétences sociales, les compétences émotionnelles, le harcèlement, etc...) et de découvrir ou redécouvrir quelques ateliers/outils du Prodas et leurs objectifs.
Dans un second temps, le niveau 2 visera à développer la réflexion sur la mise en œuvre plus concrète du programme dans les classes en proposant de questionner le rôle d’animateur et d’enseignant. Comment mettre en œuvre le programme dans sa classe cette année (Alternant, FSTG) ou prochainement. Comment animer les ateliers ? Quels obstacles ? Quels liens avec le socle commun et les programmes ? etc…

L’organisation de l’UE :
Environ 2/3 du volume horaire de l’ UE est consacrée au  Prodas. La formation s’appuie sur des mises en situation concrètes où les étudiants sont amenés à vivre des ateliers en tant qu’élèves ou en tant qu’animateurs pour analyser les enjeux. La formation demande donc un réel engagement de l’étudiant(corporel, vocal...) dans les travaux de groupe. Il y a une alternance entre des apports théoriques, des mises en situations, et des analyses de situations vécues. Le tiers restant est consacré à la sensibilisation au harcèlement en contexte scolaire.

L’évaluation :
L’évaluation est en lien avec le développement professionnel de l’étudiant dans le domaine des compétences sociales et émotionnelles basé sur l’engagement de l’étudiant aux différents ateliers et dans sa capacité à expliquer l’évolution de sa perception des compétences sociales et émotionnelles.