Aller au contenu principal Aller au sitemap
  • Mobilité internationale de crédit (MIC) SÉNÉGAL (2020-2021)

    A propos du projet

    Le projet s'inscrit dans le soutien de la formation des enseignants du « préscolaire » au « moyen secondaire » dans le domaine des sciences de l'éducation (dans toutes les disciplines) et se porte à différents niveaux : élèves-maitres ; élèves-professeurs de l’enseignement moyen ; professeurs de l’enseignement moyen secondaire ; professeurs de l’enseignement primaire ; maitres-formateurs ; directeurs d’école ; formation de formateurs.

    L'objectif est de donner des réponses aux difficultés rencontrées par les institutions pour mettre en œuvre une éducation de base de qualité et développer une formation cohérente de l’ensemble des acteurs de l’éducation, en articulant la formation initiale et la formation continue des enseignants en lien avec la recherche. Il s’agit de renforcer le dispositif de formation dans le système éducatif sénégalais en le rendant efficace et efficient. Les professionnels des métiers de l’éducation sont systématiquement associés au développement de la formation et à la mise en place de ressources numériques pour les enseignants.

    Budget

    13 760 €
    Financeur : Commission Européenne (programme ERASMUS +)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2020
    Fin du projet : décembre 2021

    Coordinateur-trice

    Jessyca Tretola (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Faculté des Sciences et Technologies de l’Éducation et de la Formation (FASTEF), Dakar
    • Université Cheikh Anta Diop (UCAD), Dakar
  • Formation des professionnels gabonais d’encadrement de l’enseignement technique professionnel

    A propos du projet

    Une convention a été signée entre l’Inspé d’Aix-Marseille Université et le Ministère de l’emploi, de la jeunesse, de la formation professionnelle, de l’insertion et de la réinsertion de Libreville, Gabon. L’Inspé organise la formation de 29 inspecteurs pédagogiques, dans le cadre du Projet de Renforcement des Capacités pour l’Employabilité des jeunes et l’amélioration de la Protection Sociale au Gabon.

    Le support de formation de la 1ère année correspond au master MEEF Mention 4 Pratiques et Ingénierie de la formation, Option Formation de formateurs d’enseignants ou de personnel encadrant. La 2ème année une formation complémentaire sera proposée sous le format d’un DESU Formation de formateurs d’enseignants ou de personnel encadrant. Au terme de cette formation, prévue sur les sites de l’Inspé d’Aix-en-Provence et de Marseille, les stagiaires pourront obtenir le Master MEEF et le DESU.

    Budget

    283 000 €
    Financeur : Banque Africaine de Développement (BAD)

    Calendrier

    Début du projet : septembre 2019
    Fin du projet : août 2022

    Coordinateur-trice

    Hélène Armand (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Ministère de l’Emploi, de la jeunesse, de la formation Professionnelle, de l’Insertion et de la Réinsertion, Libreville
  • Partenariat ENEP de TENKODOGO-INSPE d’Aix-Marseille Université FSPI « Environnement Francophonie au Burkina Faso »

    A propos du projet

    Ce projet de partenariat entre l’Inspé d’Aix Marseille Université et l’École Nationale des Enseignants du Primaire (ENEP) de Tenkodogo s’inscrit dans un projet FSPI (Fond de solidarité pour les projets innovants) « Environnement Francophone au Burkina Faso » dont une partie des activités est dédiée à l’amélioration de la formation des futurs enseignants du primaire de et en français. Il a pour objectif d’élaborer un modèle de coopération durable autour de l'amélioration de l'offre de formation initiale des futurs enseignants du primaire.

    Budget

    10 000 €
    Financeur : Institut Français DU Burkina Faso (IF-BF)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2019

    Coordinateur-trice

    Hélène Armand (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo et de Dédougou
  • Mobilité internationale de crédit (MIC) SÉNÉGAL (2019-2020)

    A propos du projet

    Le projet MIC entre l’Inspé et l’École Normale Supérieure d’Enseignement Technique et Professionnel de Dakar (ENSETP) consiste à articuler recherche et formation dans une perspective de structuration des échanges interuniversitaires. Ainsi, le projet prévoit des mobilités entrantes de doctorants ainsi que des mobilités dans les deux sens d’enseignants-chercheurs. Il s’agit, d’une part de contribuer à la structuration de la formation des cadres en éducation, et plus particulièrement en éducation scientifique et technologique, par le développement concerté de formations universitaires des cycles L, M et D (Licence, Master, Doctorat). Il s’agit, d’autre part, de renforcer la recherche en éducation scientifique et technologique afin qu’elle soit à même de produire les connaissances dont chaque pays a besoin pour faire évoluer son système éducatif, de former les cadres nécessaires pour organiser, mettre en œuvre et réguler la formation des enseignants et aussi de structurer les échanges de compétences autour des questions d’enseignement, d’éducation ou de formation. Plusieurs expériences réussies ont été déjà conduites, comme par exemple, le projet Erasmus Mundus STETTIN.

    Budget

    9600€
    Financeur : Commission Européenne (programme Erasmus +)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2019
    Fin du projet : décembre 2020

    Coordinateur-trice

    Hélène Armand (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique et Professionnel de l’Université Cheikh Anta Diop
  • Mobilité internationale de crédit (MIC) TUNISIE

    A propos du projet

    Le présent projet vise à soutenir la mobilité entre deux institutions, Aix-Marseille Université et l’université virtuelle de Tunis afin de renforcer nos coopérations en matière de formations :

    • au niveau master, entre le parcours recherche de la mention Pratique et ingénierie de la formation du master MEEF (à AMU) et le Mastère de didactique (de l’UVT) ;
    • au niveau doctoral, entre la formation doctorale de l’EA 4671 ADEF (AMU) et la formation doctorale Didactique des disciplines (UVT).

    Les échanges portent sur les pratiques pédagogiques dans l’enseignement supérieur (pédagogie universitaire, notamment) et sur les aspects épistémologiques et méthodologiques en didactique des sciences et des technologies. L’objectif est de développer des programmes de formation conjoints entre les deux entités, avec des mobilités d’étudiants français et tunisiens et des mobilités de personnels français et tunisiens.

    Budget

    2250€
    Financeur : Commission Européenne (programme Erasmus +)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2019
    Fin du projet : Décembre 2020

    Coordinateur-trice

    Jacques Ginestié (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Institut Supérieur de l’Education et de la Formation Continue (ISEFC)
    • Université Virtuelle de Tunis (UVT)