Aller au contenu principal Aller au sitemap
  • Mobilité internationale de crédit (MIC) SÉNÉGAL (2020-2021)

    A propos du projet

    Le projet s'inscrit dans le soutien de la formation des enseignants du « préscolaire » au « moyen secondaire » dans le domaine des sciences de l'éducation (dans toutes les disciplines) et se porte à différents niveaux : élèves-maitres ; élèves-professeurs de l’enseignement moyen ; professeurs de l’enseignement moyen secondaire ; professeurs de l’enseignement primaire ; maitres-formateurs ; directeurs d’école ; formation de formateurs.

    L'objectif est de donner des réponses aux difficultés rencontrées par les institutions pour mettre en œuvre une éducation de base de qualité et développer une formation cohérente de l’ensemble des acteurs de l’éducation, en articulant la formation initiale et la formation continue des enseignants en lien avec la recherche. Il s’agit de renforcer le dispositif de formation dans le système éducatif sénégalais en le rendant efficace et efficient. Les professionnels des métiers de l’éducation sont systématiquement associés au développement de la formation et à la mise en place de ressources numériques pour les enseignants.

    Budget

    13 760 €
    Financeur : Commission Européenne (programme ERASMUS +)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2020
    Fin du projet : décembre 2021

    Coordinateur-trice

    Jessyca Tretola (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Faculté des Sciences et Technologies de l’Éducation et de la Formation (FASTEF), Dakar
    • Université Cheikh Anta Diop (UCAD), Dakar
  • Formation des professionnels gabonais d’encadrement de l’enseignement technique professionnel

    A propos du projet

    Une convention a été signée entre l’Inspé d’Aix-Marseille Université et le Ministère de l’emploi, de la jeunesse, de la formation professionnelle, de l’insertion et de la réinsertion de Libreville, Gabon. L’Inspé organise la formation de 29 inspecteurs pédagogiques, dans le cadre du Projet de Renforcement des Capacités pour l’Employabilité des jeunes et l’amélioration de la Protection Sociale au Gabon.

    Le support de formation de la 1ère année correspond au master MEEF Mention 4 Pratiques et Ingénierie de la formation, Option Formation de formateurs d’enseignants ou de personnel encadrant. La 2ème année une formation complémentaire sera proposée sous le format d’un DESU Formation de formateurs d’enseignants ou de personnel encadrant. Au terme de cette formation, prévue sur les sites de l’Inspé d’Aix-en-Provence et de Marseille, les stagiaires pourront obtenir le Master MEEF et le DESU.

    Budget

    283 000 €
     

    Financeur 

    Banque Africaine de Développement (BAD)

    Calendrier

    Début du projet : septembre 2019
    Fin du projet : août 2022

    Coordinateur-trice

    Hélène Armand (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Ministère de l’Emploi, de la jeunesse, de la formation Professionnelle, de l’Insertion et de la Réinsertion, Libreville
  • Mobilité internationale de crédit (MIC) TUNISIE

    A propos du projet

    Le présent projet vise à soutenir la mobilité entre deux institutions, Aix-Marseille Université et l’université virtuelle de Tunis afin de renforcer nos coopérations en matière de formations :

    • au niveau master, entre le parcours recherche de la mention Pratique et ingénierie de la formation du master MEEF (à AMU) et le Mastère de didactique (de l’UVT) ;
    • au niveau doctoral, entre la formation doctorale de l’EA 4671 ADEF (AMU) et la formation doctorale Didactique des disciplines (UVT).

    Les échanges portent sur les pratiques pédagogiques dans l’enseignement supérieur (pédagogie universitaire, notamment) et sur les aspects épistémologiques et méthodologiques en didactique des sciences et des technologies. L’objectif est de développer des programmes de formation conjoints entre les deux entités, avec des mobilités d’étudiants français et tunisiens et des mobilités de personnels français et tunisiens.

    Budget

    2250€

    Financeur

    Commission Européenne (programme Erasmus +)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2019
    Fin du projet : Décembre 2020

    Coordinateur-trice

    Jacques Ginestié (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Institut Supérieur de l’Education et de la Formation Continue (ISEFC)
    • Université Virtuelle de Tunis (UVT)
  • Partenariat ENEP de TENKODOGO-INSPE d’Aix-Marseille Université FSPI « Environnement Francophonie au Burkina Faso »

    A propos du projet

    Ce projet de partenariat entre l’Inspé d’Aix Marseille Université et l’École Nationale des Enseignants du Primaire (ENEP) de Tenkodogo s’inscrit dans un projet FSPI (Fond de solidarité pour les projets innovants) « Environnement Francophone au Burkina Faso » dont une partie des activités est dédiée à l’amélioration de la formation des futurs enseignants du primaire de et en français. Il a pour objectif d’élaborer un modèle de coopération durable autour de l'amélioration de l'offre de formation initiale des futurs enseignants du primaire.

    Budget

    10 000 €

    Financeur

    Institut Français DU Burkina Faso (IF-BF)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2019

    Coordinateur-trice

    Hélène Armand (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo et de Dédougou
  • Mobilité internationale de crédit (MIC) SÉNÉGAL (2019-2020)

    A propos du projet

    Le projet MIC entre l’Inspé et l’École Normale Supérieure d’Enseignement Technique et Professionnel de Dakar (ENSETP) consiste à articuler recherche et formation dans une perspective de structuration des échanges interuniversitaires. Ainsi, le projet prévoit des mobilités entrantes de doctorants ainsi que des mobilités dans les deux sens d’enseignants-chercheurs. Il s’agit, d’une part de contribuer à la structuration de la formation des cadres en éducation, et plus particulièrement en éducation scientifique et technologique, par le développement concerté de formations universitaires des cycles L, M et D (Licence, Master, Doctorat). Il s’agit, d’autre part, de renforcer la recherche en éducation scientifique et technologique afin qu’elle soit à même de produire les connaissances dont chaque pays a besoin pour faire évoluer son système éducatif, de former les cadres nécessaires pour organiser, mettre en œuvre et réguler la formation des enseignants et aussi de structurer les échanges de compétences autour des questions d’enseignement, d’éducation ou de formation. Plusieurs expériences réussies ont été déjà conduites, comme par exemple, le projet Erasmus Mundus STETTIN.

    Budget

    9600€

    Financeur

    Commission Européenne (programme Erasmus +)

    Calendrier

    Début du projet : janvier 2019
    Fin du projet : décembre 2020

    Coordinateur-trice

    Hélène Armand (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Aix-Marseille Université (AMU), Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé)
    • Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique et Professionnel de l’Université Cheikh Anta Diop
  • Programme de formation des enseignants et des cadres éducatifs du Paraguay

    A propos du projet

    Le gouvernement du Paraguay, avec le soutien financier de la Banque Interaméricaine de Développement, a lancé un vaste programme de rénovation de l'enseignement du pays afin d’assurer des formations en interne et de financer la mobilité à l’étranger d’enseignants et de personnels d’encadrement.

    L’Inspé d’AMU a été sélectionné suite à l’appel à candidatures lancé par l’opérateur SFERE (Société Française d’Exportation des Ressources Educatives) - interlocuteur du ministère paraguayen. 20 personnels d’encadrement ont été accueillis pendant 3 mois sur la thématique: « Politiques générales, modèles éducatifs, gestion, administration, équité et qualité de l’éducation ». Ils ont suivi le parcours responsable de formation sur le site d'Aix-en-Provence.

    Budget

    60 000€

    Financeur

    La Société Française d’Exportation des Ressources Educatives (SFERE)

    Calendrier

    Début du projet : Février 2017

    Fin du projet : Mai 2017

    Porteurs du projet

    Hélène Armand (EA 4671 ADEF)

    Yves Martinez

    Partenaire

    • SFERE (Société Française d’Exportation des Ressources Educatives)

     

  • From Tradition to innovation in Teacher Training Institutions (TO INN)

    A propos du projet

     

    Le projet TO INN propose la création d'un programme interuniversitaire pour encourager l'innovation, la participation de toute la communauté éducative et la pertinence de l'enseignement universitaire lié à la formation des futurs enseignants. Son but est de donner aux institutions participantes les moyens de former des enseignants capables de répondre de manière adéquate aux besoins sociaux, économiques et culturels de leur environnement. Cette formation cherche à promouvoir sa pertinence sociale en proposant quatre axes transversaux (culture et tradition ; citoyenneté et participation ; cohésion sociale : genre et groupes minoritaires ; culture numérique). Elle promeut un sentiment d'appartenance, d'identité et de justice sociale dans des contextes multiculturels en Amérique latine par le biais de processus innovants de formation, d'adaptation des programmes d'études, de la politique et de la gouvernance universitaires.

    L’objectif général est d’améliorer la qualité, l'innovation et la pertinence des actions des établissements d’enseignement supérieur (EES) de formation des enseignants dans des domaines communs essentiels et de renforcer leur dimension sociale, par la mise en œuvre d'un plan d'action interuniversitaire (programme TO INN virtuel).

    Lien vers le site : https://www.toinn.org/en/

    Budget

    799 574€

    Financeur

    Commission européenne (programme Erasmus+ Capacity Building in the Field of Higher Education)

    Calendrier

    Début du projet : Octobre 2016

    Fin du projet : Octobre 2019

    Porteur du projet

    Jacques Ginestié (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Coordinateur du projet : Université de Barcelone (Espagne)
    • Universidad Pedagógica Nacional et Universidad Nacional de San Martín (Argentine)
    • Universidad Loyola, Universidad Católica Boliviana “San Pablo”et Universidad de Aquino (Bolivie)
    • Universidad Pedagógica Nacional et Universidad Surcolombiana (Colombie)
    • Universidad Nacional de Educación, Universidad Laica Eloy Alfaro de Manabí et Universidad Estatal del Sur de Manabí (Equateur)
    • Universitat de València (Espagne)
    • Aix-Marseille Université – Inspé (France)
    • Universidad Pedagógica Nacional Francisco Morazán et Universidad Nacional Autónoma de Honduras (Honduras)
    • Istituto di Scienze Psicologiche dell’Educazione e della Formazione (Italie)
    • Universidad Pedagógica Nacional et Universidad Autónoma de Baja California (Mexique)
    • Universidad Autónoma de Asunción et Universidad del Cono Sur de las Américas (Paraguay)
    • Vrije Universiteit Amsterdam (Pays-Bas)
    • Universidade Lusófona (Portugal)
  • Blended Learning for Teacher Educators in Asia and Europe (BL_TEAE)

    A propos du projet

    Ce projet international, basé sur des théories constructivistes innovantes, a pour objectif de développer les compétences des formateurs d’enseignants à travers l’apprentissage mixte (blended learning). Les formateurs d’enseignants participant à ce projet ont développé des modules de formation afin d’encourager l’apprentissage collaboratif et de permettre l’intégration des nouvelles technologies et des ressources numériques dans les enseignements.

    Ce projet de 3 ans a été l’occasion d’échanges entre les universités partenaires des 8 pays concernés, par l’organisation de rencontres et d’évènements en particulier au Bhoutan, au Bangladesh, au Pakistan et en Malaisie. Il a également généré des publications, des évènements locaux et une large diffusion en fin de projet auprès des publics enseignants dans les pays asiatiques.

    Lien vers le site : http://blteae.eu/

    Financeur

    Commission européenne (programme Erasmus+ Capacity Building in the Field of Higher Education)

    Budget

    683 000€

    Calendrier

    Début du projet :Octobre 2016

    Fin du projet :Octobre 2019

    Porteurs du projet

    Jacques Ginestié (EA 4671 ADEF)

    Maria-Antonietta Impedovo (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Coordinateur du projet : Aix-Marseille Université (AMU) – Inspé (France)
    • Aalborg University (Danemark)
    • Tallinn University (Estonie)
    • Audiovisual Technologies, Informatics and Telecommunications (Belgique)
    • Royal University of Bhutan (Bhoutan)
    • University Teknologi MARA et Institut Pendidikan Guru, Kampus batu Lintang (Malaisie)
    • University of Dhaka et Bangladesh Open University (Bangladesh)
    • National University of Modern Languages et International Islamic University (Pakistan)
  • “eXpanding Educational Training actIvities fOr refugeeS in Zones of apprEndship Utilising educational Structures” (XENIOS ZEUS)

    A propos du projet

    Ce projet a pour objectif de développer des cursus de formation pour les réfugiés récemment arrivés en Grèce, en Italie et en France, adultes et enfants, de  concevoir des outils permettant de développer les connaissances interculturelles et les pratiques citoyennes, ainsi que de favoriser l’intégration des idéaux démocratiques et l’insertion dans le marché du travail. L’objectif est de prendre en compte les disparités croissantes des populations migrantes récemment arrivées en Grèce, en Italie et en France tant au niveau de la langue, des connaissances que de leurs formations.

    L’équipe française a réalisé deux guides d’accueil l’un pour les adultes et l’autre pour les enfants et du matériel pédagogique. Le guide d’accueil pour les adultes a été expérimenté dans deux associations marseillaises ELIBR et La Fraternité. Le guide d’accueil pour les enfants a été expérimenté dans deux classes UPE2A à Marseille.

    Lien vers le site : https://www.xenioszeus.kmaked.eu/index.php/en/

    Budget

    173 930 €

    Financeur

    Commission européenne (Programme Erasmus+ Strategic Partnerships for Schools)

    Calendrier

    Début du projet : Septembre 2016

    Fin du projet : Août 2018

    Porteurs du projet

    Jean-Luc FAUGUET (EA 4671 ADEF)

    Marie-Noëlle ROUBAUD (UMR 7309 LPL)

    Partenaires

    • Coordinateur du projet : Regional Directorate of Primary & Secondary Education of Central Macedonia, Thessaloniki (Grèce)
    • Aix-Marseille Université – Inspé (France)
    • University of Western Macedonia, Aristotle University of Thessaloniki, Cartographic Heritage Archives et Diktio Alpha (Center for addiction prevention and promotion of psychosocial health in Western Thessaloniki) (Grèce)
    • Human Rights Youth Organization (Italie)
  • « Amélioration de la qualité de la formation des enseignantes et des enseignants en Haïti », projet de l’Unesco

    A propos du projet

    Le consortium constitué par le RAIFFET et l’Inspé d’Aix-Marseille Université a été retenu afin d’assurer les missions d’expertises dans le cadre du projet de l’Unesco « Amélioration de la qualité de la formation des enseignantes et des enseignants en Haïti ».

    Le RAIFFET a assuré la coordination et le suivi des missions tout en bénéficiant, d’une part, de l’appui et des ressources de l’Inspé d’Aix-Marseille Université. Deux enseignants-chercheurs de  l’Inspé, spécialistes de l’éducation et de la formation des enseignants, ont participé à ce projet.

    Le but des missions était d’évaluer tous les programmes de formation initiale et continue des enseignants en vigueur dans les institutions de formations publiques et privées afin de formuler des recommandations pour améliorer la qualité des programmes de formation des enseignants en Haïti.

    Budget

    44 700€

    Financeur

    UNESCO

    Calendrier

    Début du projet : Mars 2016

    Fin du projet : Décembre 2016

    Porteur du projet

    Jacques Ginestié (EA 4671 ADEF)

    Partenaires

    • Réseau Africain des Institutions de Formation de Formateurs de l'Enseignement Technique (RAIFFET)
    • Aix-Marseille Université – Inspé (France)