Aller au contenu principal Aller au sitemap

Orchestration d’ensemble de l’UE3 – Anne Gombert

 

Equipe pédagogique (= référentes de l’UE 3 par site surlignées en gras)

  • Aix en Provence : Anne Gombert – Ariane Bossez – Claire Enea Drapeau (abs 2022-2023) – Cynthia Caminade
  • Marseille : Nadeige Chauvot & Carole Faure Brac
  • Avignon : Sylviane Feuilladieu - Cynthia Caminade

Objectifs et thèmes abordés au sein de l’UE3
Ce module vise à développer la mise en œuvre des pratiques professionnelles dites « inclusives » fondées sur la notion de d’accessibilité (universelle) des situations éducatives et/ou d’enseignement (Feuilladieu, Gombert, Benoit, 2020 ; Bergeron &. Al, 2011) pour prendre en compte la diversité des publics dans un communauté éducative pour tous (Chatenoud., & al. 2018). Ces pratiques concernent les situations d’enseignement/apprentissage et éducatives proprement dites (Gombert & al. 2020) et celles liées au partenariat et à la collaboration, (Thomazet & Merini, 2014) ? Il s’agit d’amener l’étudiant à analyser les obstacles et malentendus socio-scolaires, cognitifs et pédagogiques/didactiques (Bonnery, 2007 ; Bautier & Rayou, 2009) d’une situation d’enseignement et/ou éducative afin élaborer une séance d’enseignement et/ou scenario éducatif accessible à tous les élèves et favoriser sa pleine participation.

Grandes notions abordées : Education inclusive ; Paradigmes et dispositifs ; Elèves à Besoins particuliers ; Rapport aux savoirs et inégalités scolaires  ; Pratiques d’enseignement/éducatives ; Accessibilité aux savoirs scolaires (pédagogique universelle //différenciée //explicite ; Adaptation pédagogique et didactique) ; Partenariat et collaboration  ; Difficultés, troubles et handicaps (Dys, Autisme, EHPI …) ; Représentations sociales des EBEP et stéréotypes (particulièrement sur le site Aix ).

A noter : les modalités pédagogiques d’enseignement et d’évaluation et contenus dispensés dans l'UE sont identiques pour chaque site (Aix, Marseille et Avignon), moyennant toutefois quelques variantes et ajustements relevant de la liberté pédagogique des référents des groupes et des champs d’expertises des formateurs.

Principes d’organisation pédagogique et modalités d’enseignements
Séances : en présentiel. A la marge, des temps en distanciel pourront s’organiser si besoin
Méthode : active autour d’analyse de situations intégratives
A chaque séance : a) des temps d’apports notionnels et des mises en situation (allers/retours en réciprocité  ; b) des temps pour la co-construction (en petit groupe) d’un scenario éducatif et/ou d’apprentissage/enseignement
servant à l’évaluation de l’UE

Modalités d’évaluation
Travail écrit présenté oralement et collectivement lors de la dernière séance de l’UE (= dossier écrit minimum 6 pages + diaporama de présentation orale) – Les étudiants doivent concevoir et formaliser en groupe une séance d’enseignement/apprentissage et/ou éducative dans la ligne de l’accessibilité et de la pédagogie universelle.
Les compétences métiers à l’œuvre dans cette tâche se situent dans le temps de la planification de l’action professionnelle éducative ou d’enseignement, dans l’analyse des besoins et des situations, dans l’élaboration de réponses.

Compétences référentiel métier évaluées (UE3 = 3ECTS)
Mentions 1, 2 et 3

A2. Respecte et fait respecter les principes d’égalité, de laïcité, d’équité, de tolérance et de refus de toute discrimination (1ECTS)
Mention 1 et 2
B5. Conduit un enseignement explicite, attentif aux besoins de chaque élève, en recourant à la coopération et à la différenciation (2ECTS)
Mention 3
B3-7. Participe à la construction du projet de l’élève et à son orientation en lien avec les parents et en association avec les professeurs principaux et le psychologue de l’Education nationale spécialité « éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle » (EDO) (2ECTS)

  • Bibliographie

    Chatenoud, C., Ramel, S., Trépanier, N. S., Paré, M. & Gombert, A. (2018). De l’éducation inclusive à une communauté éducative pour tous. Revue des sciences de l’éducation44, (1), 3–11. https://doi.org/10.7202/1054155arSMASH SMASH

    Bautier. E, Rayou, P. (2009).  Les inégalités d'apprentissage. Programmes, pratiques et malentendus scolaires, PUF, coll. « Education et société ».

    Bergeron & al. (2011). La pédagogie universelle : au cœur de la planification de l’inclusion scolaire. Education et Francophonie, 39, 2, 87-104 -  https://www.erudit.org/fr/revues/ef/2011-v39-n2-ef05/1007729ar/

    Bonnéry, S.  (2007). Comprendre l'échec scolaire. Elèves en difficultés et dispositifs pédagogiques. La Dispute, coll. « L'enjeu scolaire », 2007

    Feuilladieu, S., Gombert, A., et Benoit, H. (2020). Forme scolaire et accessibilisation pédagogique et didactique. In S. Ebersold (Ed.), L'accessibilité ou la réinvention de l'école (pp. 103-121). ISTE éditions.

    Gombert, A. & Millon-Fauré, K. (2020). Inclure ou scolariser ? Adapter une situation d’apprentissage en mathématiques : le cas d’une élève présentant une dyscalculie. Ressources, 22, 50-63. (Doc. 7)

    Pelletier, L. (2020). Le concept d’inclusion et ses défis : Réflexions autour de l’inclusion et des nécessités de penser autrement l’École. Ressources, 22, 10-29.

    Thomazet, S. et Mérini,C. (2014). Le travail collectif, outil d’une école inclusive ? », Questions Vives [En ligne], n° 21 | 2014, mis en ligne le 15 septembre 2014, URL : http://journals.openedition.org/questionsvives/1509 ; DOI : https://doi.org/10.4000/questionsvives.1509

image ue3 pratiques inclusive

Vers et pour l’éducation et l’école inclusive … car "il n'y a pas de vie Minuscule, ni Majuscule" (C. Gardou, 2012)

Au plaisir de vous retrouver, pour celles et ceux qui s’inscriront dans cette UE.

Pour l’équipe Pédagogique
Anne Gombert