Aller au contenu principal Aller au sitemap
  • Séminaires Néodoc

    Du 28 novembre 2018 au 4 mars 2020

    Néodoc organise des regroupements inter-laboratoires entre docteurs et entre docteurs et chercheurs, pour pouvoir échanger de manière régulière dans des séminaires au-delà des frontières de leurs laboratoires respectifs. L’objectif est de donner la possibilité aux docteurs, post-doctorants, ATER, chercheurs associés, etc., n’ayant pas le statut d’enseignants-chercheurs mais désireux d’enrichir leurs compétences, de se retrouver pour partager leurs expériences, leurs approches méthodologiques, leurs références théoriques.
    Certains séminaires de Néodoc sont également susceptibles d'être intégrés à la formation doctorale du laboratoire ADEF.

    Evènements soutenus par SFERE-Provence

    Porteur du projet :  Nathalie Mikailoff – Enseignant chercheur- Inspé AMU  (Aix Marseille Université). Laboratoire ADEF EA4671 - 

  • Journée scientifique Ecole et discriminations, Penser les rapports de domination en éducation prioritaire

    5 février 2020 

    Cette journée scientifique était l'occasion de présenter des recherches en cours menées dans les écoles et les collèges de l'éducation prioritaire en France.  Elle est le prolongement et l’élargissement du travail de réflexion entamé dans le cadre du symposium «Voir l’école depuis Marseille : pour une approche intersectionnelle des rapports de domination en éducation prioritaire », organisé dans le cadre du congrès international de l’AREF à Bordeaux en juillet 2019.

    Ainsi, à partir de travaux portant sur le centre-ville et les quartiers Nord de Marseille, ville caractérisée par l’ampleur de ses inégalités socio-économiques et de ses fortes logiques ségrégatives (Audren, Baby-Collin, 2017), cette journée était l'occasion de discuter des travaux portant sur d'autres territoires de l'éducation prioritaire, élargissant, dans une perspective comparative, réflexion et interrogations. 

    Dans la perspective théorique et méthodologique d'une approche critique de l'éducation par les sciences sociales, cette journée d'études a permis une visibilité des logiques et des processus complexes de domination et de hiérarchisation dans le contexte de l’éducation prioritaire.

    Afin de faire dialoguer la recherche et les professionnels de l'éducation, cette journée a donné la parole à ces derniers et s’est achevée par une table ronde confrontant les travaux de la recherche aux perspectives des actrices et acteurs de terrain exposant leurs pratiques, leurs approches et les solutions qu'ils et elles mettent en œuvre au quotidien.

     

  • Séminaire Inégalités et Démocratisation En Education (IDEE)

    30 janvier 2020 Inspé Aix | Salle D1 | 14h à 16h30

    « Que nous disent les enseignants sur les causes de l’échec scolaire ? »  par Jean Ravenstein (PU émérite Sciences de l’éducation, Université d’Aix-Marseille, ADEF EA 4671)    

    Dans le cadre d’un cycle de séminaires interlaboratoires (LAMES, ADEF, TELEMME, IREMAM, LEST, CHERPA) portant sur les questions d’Inégalités et de Démocratisation En Education (IDEE), l’intervention de Jean Ravenstein (PU émérite Sciences de l’éducation, Université d’Aix-Marseille, ADEF EA 4671) aura lieu le jeudi 30 janvier 2020 de 10h00 à 12h30 à l’Inspé AMU d’Aix en Provence (salle D1). Il fournira des éléments de réponse à la question : « Que nous disent les enseignants sur les causes de l’échec scolaire ? » 

    Argumentaire : Alors que la gestion des élèves en difficultés est le quotidien des enseignants, la recherche a singulièrement peu interrogé leur point de vue sur ce qui provoque principalement ces difficultés. Les psychologues et les sociologues avancent des pistes bien connues, mais qu’en pensent les premiers concernés ? Une équipe d’ADEF a réalisé une enquête à laquelle ont répondu plus de 8000 professeurs, de la maternelle au lycée sur tout le territoire. Nous allons exposer sa méthode et discuter ses principaux résultats.

    Evènement gratuit et ouvert à tous

    Porteur du projet et signature de l'article : Ariane Richard-Bossez | Maître de conférences en Sociologie (LAMES, UMR 7305), Inspé AMU

  • Invitation au Printemps de la Recherche en Éducation 2020

    Le Réseau des INSPÉ vous invite à participer jusque fin juin à la 6ème édition du Printemps de la Recherche en Éducation.

    La thématique du webinaire est « Les arts et les savoirs fondamentaux : enjeux de formation».

    Assistez à 7 conférences en ligne et interagissez avec nos intervenants les 25 et 27 mai et les 3, 5, 15, 24 et 30 juin 2020, de 14h à 15h.

    Inscription gratuite mais obligatoire.

    Ce cycle de conférences est organisé en partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la CASDEN, la MAIF et la MGEN.

    Vous pouvez accéder au programme du webinaire, aux informations pratiques et au formulaire d’inscription, en cliquant ici.

  • Soutenance d’HDR de Laurence Espinassy autour de l’enseignement des arts plastiques

    Habilitation à Diriger des Recherches intitulée : « De l’analyse de l’activité des professeurs d’arts plastiques à la mise au jour des organisateurs de l’activité enseignante. Voies de recherche pour une approche ergo-didactique », soutenue le mardi 19 Novembre 2019 à 14h en salle de conférence Nord, à l’Inspé d’Aix-en-Provence, en Sciences de l’Education et de la Formation (70me CNU).

    Le jury était composé de : 

    • Chantal AMADE-ESCOT, Professeure émérite - Université de Toulouse Jean Jaurès - Rapporteure.
    • Stéphane BRAU-ANTONY, Professeur - Université de Reims Champagne Ardennes, Inspé - Rapporteur.
    • Christine BUIGNET, Professeure - Aix Marseille Université., ALLSH.
    • Éric FLAVIER, Professeur - Université de Strasbourg, Inspé - Rapporteur.
    • Martine JAUBERT, Professeure - Université de Bordeaux, Inspé.
    • Frédéric SAUJAT, Professeur - Aix Marseille Université, Inspé - Garant de l’HDR.
    Laurence Espinassy face au Jury
  • 3ème Rencontre scientifique de SFERE-Provence

    2 octobre 2019 INSPE Aix-en-Provence

    Journée de rencontre destinée aux chercheurs, docteurs, doctorants, masterants dont les travaux de recherche s’inscrivent dans le domaine « apprentissages et éducation ». Elle vise à créer des synergies structurantes dans le domaine de la recherche en éducation au sein de la structure fédérative, en fonction des enjeux actuels au niveau national et local.

  • Colloque " Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité " Une éducation démocratique par les arts

    15-16 mai 2019 13100 Aix-en-Provence

    À la suite du premier colloque « Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité » qui a eu lieu les 3 et 4 avril 2018 à l’ÉSPÉ d’Aix Marseille Université et au Centre d’Arts Fernand Léger de Port-de-Bouc, les responsables du programme « Le geste créatif et l’activité formative » (GCAF) de l’EA 4671 ADEF reconduisent un appel à communication pour une seconde session les 15 et 16 mai 2019 à Aix-en-Provence.

    Considérant la collaboration entre les artistes et l’École comme étant inscrite dans l’esprit du projet d’éducation artistique et culturelle (PEAC) et mise en œuvre par l’Éducation nationale depuis 2015, nous souhaitons réunir des artistes, des formateurs, des chercheurs, et des représentants de grandes institutions artistiques et culturelles qui proposent des collaborations efficientes en termes d’enseignement, d’apprentissage, de formation et de développement des apprenants.

    Ce colloque s’intéressera à la place du corps (ses gestes, ses postures, sa motricité) dans son inscription dans l’espace, ses sollicitations augmentées, modifiées, croisées en fonction de dispositifs transdisciplinaires conçus dont certains font explicitement appel au corps pour l’engager différemment. D’autres ne l'intègrent pas à leur réflexion mais lui font prendre des positions, ou jouer des rôles différents. Que ce soient les arts plastiques, la musique, la danse, le théâtre, le design, en relation avec d’autres disciplines enseignées à l’école, le corps-apprenant et le corps-enseignant sont appelés à jouer / performer. Que se passe-t-il dans le développement des apprentissages quand on connecte ces disciplines entre elles ?

    Lors de cette session, il s’agira d’analyser les résultats obtenus dans le cadre de ces collaborations dans l’ensemble des disciplines artistiques ou non, enseignées à l’école, au collège et au lycée et dans l’enseignement spécialisé (écoles d’art et de design, conservatoires, associations culturelles).

  • Colloque Jeux & Enjeux

    13 - 14 mai 2019 ESPE, La Canebière, Marseille, France

    Jeux et simulations pour l’apprentissage individuel, collectif et organisationnel
    Rencontres des praticiens de la simulation participative et du jeu sérieux

    Dans la continuité des rencontres Jeux et Enjeux 2017 de La Rochelle, le colloque Jeux et Enjeux 2019 de Marseille vise à réunir les praticiens du jeu sérieux et de la simulation participative. Cette année, en plus de la valorisation de la dimension ‘individu-collectif’ des jeux de simulation, nous porterons notre attention au pouvoir éducatif des jeux, dans le cadre scolaire, universitaire ou d’autres lieux d’apprentissage, tel que la formation professionnelle.

    Ce colloque se veut un espace de partage entre différents publics, enseignants, praticiens des jeux sérieux et simulations participatives (J&S) et chercheurs, et où seront discuté construction, animation, et débriefing, ainsi qu’analyse des effets du jeu sur la connaissance et les compétences (cognitives, sociales, professionnelles, etc.). Il aura lieu au sein de l’ESPE (Ecole Supérieur du Professorat et de l’Education), ce qui permettra la participation de futurs enseignants et d’enseignants confirmés, intéressés par la thématique. 

  • Conférence de SFERE-Provence - Jean-Paul Delahaye

    Le 24 avril 2019 - ESPE 13100 Aix-en-Provence - Amphi D de 13h30 à 16h30

    « Ce que la pauvreté fait à l’école- Ce que l’école fait de la pauvreté »
    Jean-Paul Delahaye - Inspecteur général de l’Education nationale honoraire - Ancien Directeur général de l’enseignement scolaire

    La conférence est l’occasion d’entrer dans le quotidien d’une jeunesse dont on parle très peu, d’une jeunesse invisible et pourtant nombreuse : les enfants des pauvres. Une sorte d’angle mort de la République car, comme le disait la philosophe Simone Weill, « Pour se rendre invisible, quel homme n’a pas de moyen plus sûr que de devenir pauvre ». En prenant appui sur son rapport Grande pauvreté et réussite scolaire, le choix de la solidarité pour la réussite de tous, remis en 2015, Jean-Paul Delahaye donne la parole à ceux qui peuvent témoigner de ce que la pauvreté fait à l’école. Comment entre sereinement dans les apprentissages quand on est mal logé, mal soigné, mal nourri, mal habillé… ? Si tous les enfants des pauvres ne sont pas en échec scolaire, si l’école n’est pas responsable de tout (sans l’école les inégalités seraient bien pires encore), ce que l’école fait de la pauvreté peut se mesurer à partir de ce constat désormais bien connu : la France est un des pays de l’OCDE dans lequel le poids de l’origine sociale pèse le plus sur les destins scolaires. Affrontons la réalité en face : notre élitisme est davantage social que républicain.

    Mais il n’y a aucune fatalité à cela. Jean-Paul Delahaye centre son propos sur deux actions complémentaires qui sont nécessaires si l’on veut vraiment rendre notre école plus juste : des actions sociales et de santé pour aider tous les élèves à entrer dans les apprentissages et une organisation pédagogique de l’école repensée pour un système éducatif qui ne soit pas essentiellement concentré sur la fonction de tri et de sélection des meilleurs.

  • Premier séminaire de restitution des projets DAFIP « Recherche-Formation-Terrain » Vague 1

    21 mars 2019 – 9h00 – 17h00
    Lycée Général et technologique St Exupéry - 529 Chemin de la Madrague-Ville, 13326 Marseille

    Le séminaire s’est déroulé le jeudi 21 mars 2019, dans le cadre du développement de la coopération entre les réseaux de l’Éducation prioritaire et la recherche, vivement encouragée par Monsieur le Recteur, le Délégué Académique à la Formation et à l’Innovation Pédagogique,  le directeur de la Fédération de recherche SFERE-AMU et la directrice de l’ESPE .
    Sous forme de table ronde avec deux idées forces en tête : d’une part, rapprocher des équipes pédagogiques des réseaux REP et REP+ d’équipes de recherche de laboratoires de la fédération de recherche SFERE-Provence et, d’autre part, renforcer et développer le rôle de l’établissement dans la formation initiale et continue.

    Table ronde 1 : ce que les projets conduits nous disent des évolutions pour les élèves.

    Table ronde 2 : ce que les projets conduits nous disent des évolutions des équipes pédagogiques.

    Table ronde 3 : ce que les projets conduits nous disent des évolutions des équipes de recherche.

    Table ronde 4 : ce que les projets conduits nous disent des évolutions des communautés éducatives et de l’environnement des élèves.